Projet Migrants

Voici un petit compte rendu de l’avancée du projet d’accueil de deux familles irakiennes sur le doyenné.

Nous avons eu depuis la rencontre du 9 novembre à l’Eglise des Sept Deniers, plusieurs EAP et une rencontre avec le Secours Catholique en décembre pour mettre en place différents éléments du projet.

Les choses avancent, à un rythme prudent qui est nécessaire pour analyser les démarches à faire dans un cadre légal que nous découvrons, avec divers partenaires associatifs qu’il faut également apprendre à connaître.

L’association qui a permis ou qui permettra aux familles accueillies de sortir d’Irak et d’arriver en France est l’AEMO (Association d’Entraide aux Minorités d’Orient). Cette association a un engagement fort en Syrie et en Irak, et s’efforce de mettre en œuvre un vrai processus d’intégration des familles à leur arrivée en France par un suivi personnalisé de leur parcours. Le Secours Catholique assurera la collection des fonds que les personnes du doyenné voudront bien donner pour un projet ciblé ‘Migrants du doyenné des Minimes’. Ces dons seront donc déductibles des impôts comme tout don au Secours Catholique. Il faut encore un peu de temps avant que le Secours Catholique mette en place cette possibilité de payement. Par ailleurs, le bail de location de l’appartement de la famille hébergée sur les Sept Deniers sera également signé par le Secours Catholique.

Comme déjà annoncé dans la feuille du doyenné, deux familles seront accueillies : l’une d’entre elle est déjà arrivée dans la paroisse des Amidonniers, la demande d’accueil pour l’autre famille attendue sur les Sept Deniers est en cours.

Dans les semaines à venir, il faudra mettre en place un comité de pilotage financier de ce projet qui, en collaboration avec le Secours Catholique, devra organiser des ‘Commissions de Secours’ qui arbitreront sur l’attribution des fonds pour les différentes actions du projet. Il faudra aussi organiser un comité de suivi administratif de la famille arrivant sur les Sept Deniers, afin de l’aider à accomplir les démarches lui permettant d’acquérir un titre de séjour de 10 ans pour asile politique en France.

Il faudra aussi des volontaires pour un accueil fraternel avec, pour objectif essentiel, que les familles accueillies apprennent la langue française au plus vite pour pouvoir prendre en main leur nouvelle vie.

Quelques mots plus simples sur ce qu’il faudra faire encore dans le cadre de cet accueil : aller faire des courses avec les familles pour leur apprendre à se déplacer en ville et à identifier des supermarchés pas trop chers, les aider à gérer un budget de vie en France, de temps en temps leur proposer d’aller faire un tour en ville ou à la campagne, les inviter pour faire connaissance s’ils le souhaitent …

En attendant, nous devons aussi rester mobilisés pour que les intentions de dons d’argent qui sont essentiels pour ce projet persistent jusqu’au début de l’année 2016 où nous organiserons la collecte de ces fonds.                               Merci à tous.

Pour plus d’information contacter 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s