En attendant Noël

Vous êtes chaleureusement invités à une journée de convivialité et d’animation pour tous, grands et petits, autour :

  • d’une ferme de petits animaux
  • de chorales, contes et musiques du monde

christmas-crib-figures-1060021_1920

Accueil le samedi 15 décembre 2018
(de 10h à 17h pour les animaux dans les jardins de l’Eglise)

62 route de Blagnac, 31200 Toulouse, Eglise Saint Jean Baptiste

Entrée libre

Publicités

La chorale des Jeunes

Créée il y a un an, la chorale regroupe des jeunes et un pianiste talentueux qui prient et louent le Seigneur tout en chant et dans la bonne humeur. Venez consolider votre foi et partager un bon moment autour de chants dynamiques, rythmés et joyeux. Aucun critère n’est demandé, seulement votre présence et un désir de chanter pour Dieu.  Rejoins les répétitions qui ont lieux un vendredi sur deux à 18h30 au presbytère des Minimes.

chorale jeunes

Contacts : Séverine  et le Père Daniel

La chorale des Jeunes

En fin d’année dernière, le père Daniel nous a demandé de mettre en place une chorale de jeunes. C’est avec un grand enthousiasme que nous avons répondu à l’appel qui nous était lancé, avec l’envie de transmettre la joie du Christ à travers des chants dynamiques  ! Nous avons vu là un moyen d’attirer nos jeunes dans des messes plus vivantes. Lire la suite

« J’ai chanté avec mon cœur : j’ai trouvé ma place ! »

 Témoignage de Joëlle sur la chorale de l’Afrique et le Monde

Il m’a fallu du temps et beaucoup de motivation pour pouvoir pousser la porte de la chapelle St Luc en ce samedi après-midi de septembre. Les premiers moments d’incertitudes passés, j’ai rencontré des personnes entières, gentilles, sans jugement et surtout qui partageaient la même foi et le même amour que moi pour Dieu. La première Messe Africaine et du Monde (MAM) était assez approximative, mais j’ai persévéré avec l’envie d’apprendre.

Puis est venu la messe de la veillée de Noël. À l’enthousiasme de l’animation, s’était mêlé l’inquiétude de mal faire. Mais mon désir de louer le Seigneur en ce jour si particulier a été le plus fort. J’ai chanté avec mon cœur et je me suis surprise moi-même à aimer danser pour le Seigneur au milieu de toute cette assemblée lors de l’offertoire. Cette allégresse qui animait toute la chorale a été communiquée à toute l’assistance qui était priante et les jolis chants vivants ont réchauffé toute l’église. Chacun de nous à sa place dans la Chorale Africaine du monde (CAM) . J’ai trouvé la mienne et j’en suis vraiment ravie.  »

Joelle Dossou